home sweet home

cosmétique home made, beauté, bien être, entretient maison
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Modifier ou substituer les ingredients d’une recette cosmétique home-made

Aller en bas 
AuteurMessage
line (admin)
Admin
Admin
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 37
Localisation : belgique

MessageSujet: Modifier ou substituer les ingredients d’une recette cosmétique home-made   Ven 12 Avr - 22:09

voici un topo je me suis fortement inspirée de celui de "danseenpetiteculotte"les fiches az et le blog de caly

Modifier ou substituer les ingredients d’une recette cosmétique home-made n'est pas une chose aisée mais je sais que par expérience perso quand on trouve une recette souvent on arrive au point"mince j'ai pas de ........" il est important de savoir que Modifier ou substituer les ingredients d’une recette cosmétique home-made n'est pas sans rique de changer modifier l'aspect la texture et les bienfait de votre produit

Voici donc un petit topo de ma façon de procéder… Evidemment, je ne suis pas experte ni preparatrice , et la cosmétique HM est un domaine où l'on apprend chaque jour, n’hésitez pas à corriger si je me trompe.

pour commencer il faut savoir que
cela va peut etre changer la texture, l'aspect, voir le resultat voulu
vous apporter d'autre bienfait
mais il faut savoir aussi que certaine poudre et ingredient ne sont activé que par l'eau la glycerine voir l'acide lactique etc
exemple le conditionneur emulsifié sans acide ne s'active pas

quelque soit la modification que vous effectuerez, il sera nécessaire de vérifier les fiches techniques des ingrédients en question afin d’être certain(e) qu’il n’y ait pas d’incompatibilité quelconque avec les autres ingrédients exemple EPP et aloes , s’ils ne changent pas le pH comme l'acide lactique et le bicarbonate de soude etc , s’ils ne fonctionnnent pas que dans une certaine fourchette de pH(je pense surtout aux cheveux) ou s’ils ne changent pas radicalement la texture du produit fini.
de quoi est fait une recette?

en regle générale
une recette est composée
d'une phase huileuse (huiles végétales, beurres, macérâts huileux, émulsifiants eau dans huile, cires)
d'une phase aqueuse (eau, hydrolats, infusions, glycérine, macérâts hydro-glycérinés, émulsifiants huile dans eau)
d' une phase d’ajouts (actifs, ingrédients fragiles, conservateurs, parfums).

Ajouter un ingrédient
Si vous ne souhaitez changer aucun ingrédient mais en ajouter un
1 je lis la fiche entièrement et le procédé
2 je lis la fiche technique de chaque ingrédients (allergie, si certain composant ne se marie pas avec d'autre ,changement de ph,texture etc etc )
3 je cherche et me renseigne sur se qui pourrai etre changé ou ajouté pour retrouver une texture simillaire a se que je voudrais

exemple
creme simple
je reprend une recette de az
3% Cire émulsifiante Olive Douceur
10% Huile végétale Sésame
86.1% eau
0.3% gomme Xanthane
0.6% conservateur Cosgard
je regarde la fiche qui m'indique
la creme sera fluide a legere
glissante,penetration rapide,toucher frais ,douceur apres application

fiche de l'olive douceur
voici donc comment detailler un produit
idéale pour les peaux sensibles ou fragilisées
favorise une hydratation longue durée
Auto-émulsifiant donc pas besoin de co émulsifiant
il n'a pas d'odeur(important pour le resultat olfactif )
point de fusion:62-67°C
5 à 10% (du poids total de votre préparation) à introduire en phase huileuse
compatibilité : prefere le cosgard en conservateur



Associations :


  • Emploi seul
  • En association avec un co-émulsifiant, comme la lécithine de soja, pour un effet encore plus émollient
  • En combinaison avec un gélifiant, comme la gomme Xanthane (0.2-0.3%) en phase aqueuse. Elle apporte un glissant très agréable à l’application et un toucher frais, et elle permet de stabiliser les laits et émulsions fluides à faibles dosages de Cire émulsifiante Olive Douceur.
Précautions d’emploi : Tenir hors de portée des enfants, ne pas avaler, éviter le contact avec les yeux.

voici donc comment detailler un produit je ne vais pas detailler ici tout les produits se serai bcp de trop long

suite a cette formule de base je voudrais en faire une creme anti age
j'ai sous la main de l'acide hyaluronique
je regarde la fiche technique pour verifier
il est pour le soin de la peau ok
je peux le mettre dans un produit fini ok
Propriétés : ok il va m'apporter se que je cherche anti age

  • Hydratant : attire et maintient l'eau dans et sur la peau
  • Anti-déshydratation : forme un film protecteur non occlusif (film fin de type gel aqueux)
  • Repulpant et anti-âge : comble les rides et ridules
  • Apporte un toucher doux et velouté à la peau
  • Très bien toléré par la peau
Utilisations :

  • Rides et ridules : prévention et réparation
  • Soins hydratants pour peaux déshydratées
  • Soins des peaux matures

j'apprend qu'il se dissous mieux dans de l'eau
que je dois le doser 0.1 à 0.5% de ma prepa total
pas d'icompatibilité a priori

je reprend donc ma recette de depart qui se trouve etre a 100%
3% Cire émulsifiante Olive Douceur
10% Huile végétale Sésame
86.1% eau
0.3% gomme Xanthane
0.6% conservateur Cosgard
mais il faut que j'ajoute mon acide hyaluronique a 0.1%
je vais retirer 0.1% d'eau vu qu'il se melange a l'eau qu'on peut l'ajouter en fin de prepa etc etc

ma recette devient
phase huileuse montée a 70°c au bain marie
3% Cire émulsifiante Olive Douceur
10% Huile végétale Sésame

phase aqueuse montée a 70°c au bain marie

86% eau
0.3% gomme Xanthane
ajout en fin de preparation cad apres melange de huile dans eau (emulsion)
0.6% conservateur Cosgard


et voila si vous désirez ajouter d'autre actifs proceder de la meme manière je vous conseil de ne pas monter a plus de 10% d'actif
bien regarder si vous devez enlever de la phase huileuse(ici se sera HV ou de la phase aqueuse ici l'eau)


vie!Si vous voulez ajouter un produit qui modifie le pH, ajoutez à votre ingrédient un peu de bicarbonate de soude (si la préparation est acidifiée par l’actif, donc a un pH diminué), d’acide lactique ou citrique (si l’actif alcalinise votre préparation -donc augmente le pH-). La mesure du pH n’est pas optionnelle du tout, un pH non adapté peut avoir des conséquences vraiment fâcheuses sur votre peau, vos cheveux,… Donc, dès l’instant où vous modifiez une recette, ou même en faîtes une qui na pas été testée en labo, mesurez le pH pour voir si vous n’êtes pas en dehors de la fourchette indiquée ci-dessous. Et corrigez si besoin comme indiqué ci-dessus.
Les pH recommandés en cosmétique sont les suivants :

  • Pour un shampooing : 5 à 7
  • Pour un gel douche : 5 à 7.5
  • Pour un soin capillaire démêlant : 4.5 à 5
  • Pour un produit d’hygiène intime : 4.5 à 5.5 pour les femmes en âge de procréer, 6.5 à 7 pour les petites filles et les femmes ménopausées
  • Pour un soin non rincé (crème, lait, gel, lotion…) : 5 à 7.5
  • Pour une crème aux AHA ou à la DHA : 4 à 6
(source : AZ)
Si vous voulez ajouter un produit qui modifie la texture, il faudra en tenir compte également.
Les poudres ont tendance à épaissir les préparations, idem pour l’huile (si vous voulez en ajouter parce que votre peau/vos cheveux sont très secs par exemple), les beurres, les cires, les gommes. Tenez-en compte si vous souhaitez obtenir une texture identique à celle du produit de base (ou même si vous ne voulez pas finir avc une bouillie) , cela va être compliqué si vous ajoutez 20% d’actifs épaississants, donc limitez les doses
Les fragrances, les huiles essentielles, certains laits en poudre quant à eux peuvent liquéfier les préparations. Dans ces cas-là, pensez à leur ajouter un petit pourcentage de gomme (en général, j’y ajoute 0,3% de gomme xanthane).

Supprimer ou diminuer le dosage d’un ingrédient(source du blog de danseenpetiteculotte son topo pour moi est parfait )
supprimer ou diminuer un ingredient dans une formule est un peu plus complexe que de faire un ajout mais encore la rien de bien méchant
je reprend donc une recette de base pour tout type de peau (selon danseenpetiteculotte)
Phase huileuse
20 % d’huile végétale de jojoba
6% d’Olivem 1000
Phase aqueuse
73,2% eau filtrée
Phase d’ajouts
0,6% cosgard
0,2% de vitamine E
son resonnement qui suit est tres bien fait je vais donc la citer (danserenpetiteculotte)
elle dit:

Normalement, cette crème est plus ou moins adaptée à tous les types de peau. Mais en ce qui me concerne, l’expérience m’a appris que ma peau ne supporte pas une phase huileuse de plus de 10% émulsifiant compris. Or, celle-ci a une phase huileuse de 26% (20% HV + 6% Olivem). Je dois donc enlever de l’huile. Comme je vais enlever de l’huile, je vais changer le rapport HV/émulsifiant. Je me renseigne d’abord sur la texture de base, grâce à la fiche technique de l’Olivem. J’y lis que 20% HV + 6% Olivem donnent une crème dite mi-épaisse avec une texture fraîche non grasse. Or, c’est exactement le genre de texture que j’aime beaucoup. Pour la garder, je me renseigne sur les effets lorsque l’on diminue l’huile. Je vois que 10% d’HV + 3-6% Olivem donnent une texture fluide, et 10% HV + 8% donne une crème légère et soyeuse. Dans mon cas, le dosage maximal offrant une crème épaisse est proposé avec 10% d’HV est de 8%. Ce qui fait toujours une phase huileuse de (10%HV + 8% Olivem soit 18% de phase grasse). Comme je veux en avoir une de 10%, ici je testerais 8% Olivem + 2% HV + 0,5% gomme xanthane dans la phase aqueuse. En effet, pour éviter un résultat trop liquide, la gomme semble nécessaire (puisque 10% HV+8% Olivem donne une crème légère (donc pas pas très épaisse), il est logique que 2% HV + 8% Olivem donnera un résultat beaucoup plus liquide. D’où l’ajout de la gomme qui stabilisera l’émulsion et l’épaissira. Si au bout de 48h, ma crème est toujours trop liquide pour moi, je tâcherais d’y ajouter encore 0,2-03% de gomme (et d’incorporer ce pourcentage dès le départ en diminuant l’eau comme expliqué dans la partie « Ajouter un ingrédient » si je décide de refaire la crème, afin de garder une recette à 100%).
Donc, en ce qui me concerne, dès le moment où je supprime un ingrédient qui est plus épais que l’eau, surtout en grande quantitié, j’ajoute un petit pourcentage de gomme afin d’éviter le déphasage, et les textures trop liquides. La gomme xanthane est ma chouchou. Elle s’utilise entre 0,2-0,3% juste pour stabiliser/épaissir mais ici pour bien épaissir une préparation qui de base devait être fluide et que je veux mi-épaisse, je commence à 0,5% (en ce qui me concerne, même après quelques années, je préfère continuer de tester par essai-erreur, je préfère avoir un résultat trop liquide que je peux épaissir, que trop épais et inutilisable). D’autant plus que l’Olivem est utilisable seul à 10% comme unique phase huileuse, avec un résultat semi-épais (j’aurais d’ailleurs pu choisir de supprimer complètement l’HV jojoba, je ne l’ai pas fait car l’HV jojoba est sébo-régulatrice, parfaite pour ma peau normale à tendance mixte).

Je suis passée d’une phase huileuse à 26% à une phase huileuse de 10%. Et j’ai ajouté de la gomme Xanthane à hauteur de 0,5%. Je ne dois donc pas oublier de réajuster l’eau.
73,2 (eau à la base) – 0,5 (la gomme, ajoutée) + 16 (le pourcentage enlevé de phase huileuse) = 88,7%

Après ces changements, voici la crème de base modifiée :
Phase huileuse
20 2% d’huile végétale de jojoba
6 8% d’Olivem 1000
Phase aqueuse
73,2 88,7% eau filtrée
0,5% de gomme xanthane
Phase d’ajouts
0,6% cosgard
0,2% de vitamine E
Substituer un ingrédient
si vous avez bien compris et que vous suivez bien le protocole cette partie ne devrai pas vous poser de soucis en principe

pour substituer un ingredient par un autre il est plus facile de le faire par "famille" j'entend par la huile par huile beurre par beurre poudre par poudre etc etc
1 substituer la phase huileuse
les huiles végétale ou macérat huileux
si ils sont de la meme densité ils peuvent être substituer entre eux
exemple
HV d'abricot 0.92
HV d'amande douce 0.92


donc si dans une recette vous avez 10% d'hv d'abricot mais que vous voulez la remplacer par amande douce et bien alors se sera 10% D'HV d'amande douce tout simplement
Par contre, si vous voulez remplacer une partie de l’huile par de l’HV coco (solide), ou par un beurre, sachez que cela va nécessairement changer la consistance en l’épaississant. Dans ces cas-là, si la recette contient de la cire ou de la gomme de base, je les diminuerais (voire les supprimerais s’ils sont à de petits pourcentages et que je veux substituer une part importante d’huile), si elle n’en contient pas, je diminuerais l’émulsifiant.
Si au contraire, vous souhaite remplacer un beurre par une huile, augmentez un peu l’émulsifiant ou ajoutez un pourcentage de gomme, voire de cire si vous remplacer beaucoup de beurre et n’êtes pas dérangé(e)s par l’effet filmogène de la cire.


Les cires se substituent entre elles, mais pas nécessairement au même dosage. Là, il va vous falloir fouiner dans les fiches techniques, et faire des essais.
De base, sachez que les 4 cires plus adaptées aux crèmes selon AZ (et donc selon le stock AZ) sont la cire de mimosa, la Cera Bellina, la cire de riz, et la cire d’abeille. Elles sont ajoutées en tant que co-émulsifiant entre 1 et 5% dans une émulsion.
La Cera Bellina est adaptée pour faire des « gels huileux » (95% HV, 5% cire), je ne la remplacerais pas par une autre cire (les autres cires à 5% ont un pouvoir durcissant plus important). Pour ce qui est du dosage, basez-vous sur leur pouvoir durcissant : plus le pouvoir durcissant est élevé, moins vous avez besoin de cire. Donc si vous souhaitez remplacer 3% de cire d’abeille, vous pouvez tester un pourcentage plus élevé de Cera Bellina, de cire de mimosa ou de riz. Si vous souhaitez remplacer 3% de cire de mimosa, vous pouvez tenter un % légèrement plus élevé de cire de riz, mais plus petit de cire d’abeille (car elle durcit plus). Pour ce qui est du choix de la cire, basez-vous sur la texture souhaitée (plus vous voulez vous rapprocher d’un baume bien dur, plus vous pouvez utiliser une cire à fort pouvoir durcissant) mais aussi sur l’aspect filmogène (pour l’hiver et une peau très sèche, favorisez les cires bien filmogènes, protectrices, pour l’été ou une peau moins sèche, tablez plutôt sur une cire peu filmogène -l’aspect filmogène est généralement peu agréable en été).


Ah les émulsifiants On ne peut pas tous les avoir (moi je n’ai pas les moyens en tout cas ^^) et pourtant il y a tant de recettes à tester avec des émulsifiants que l’on ne connait pas!
Alors là, attention, un peu de gym cérébrale va être nécessaire. En gros, pour remplacer un émulsifiant dans une recette, il faut essayer de trouver à quel ratio HV/émulsifiant on obtient une texture similaire pour commencer.
Reprenons pour illustrer cela la phase huileuse de notre crème exemple…
Phase huileuse
20 % d’huile végétale de jojoba
6% d’Olivem 1000

Admettons que vous n’ayez pas d’Olivem, que vous n’aimiez pas cet émulsifiant ou que vous y soyez allergique…
Je commence par vérifier quel type de texture on obtient avec mon dosage de base : 20% HV + 6% Olivem sur la fiche technique de celui-ci.
Comme décrit plus haut, on obtient une texture mi-épaisse. L’onctuosité et la fraîcheur sont assez spécifiques à l’Olivem, donc je les mets de côté pour le moment.
Je me rends sur la fiche technique de la cire émulsifiante remplaçante. Par exemple, pour la Cire no1 : avec 20% d’HV et 8-10% de cire, on obtient une texture oncteuse épaisse. Je peux donc remplacer ma phase huileuse par 20%HV jojoba, 8% Cire no1 (en restant au seuil minimal proposé, je me rapproche plus de la texture « mi-épaisse » de base que je souhaitais garder (mais je perds la fraîcheur et le côté très pénétrant offert)).
Je vérifie une par une les fiches techniques (histoire de vous montrer que concrètement tous les émulsifiants sont substituables, oui oui, je suis dévouée ^^), et trouve ceci pour des résultats à peu près similaires :
- Cire no2 : passez à 20%HV + 7% cire (toucher plus gras, moins frais)
- Cire no3 : 20% HV + 8% Cire (crème plus riche, mais toujours onctueuse et fraîche)
- Olive douceur : 20%HV + 8% (à 10%, la crème sera beaucoup plus riche et filmogène, rien à voir avec la texture et le toucher de base, à 5% on obtient quelque chose d’assez mousseux voire fluide, donc j’ai choisi un pourcentage entre les 2, + proche de la crème épaisse)
- Olive protection : le pourcentage d’huile étant optimal à 50-60% d’HV, je m’abstiendrais ici de tenter.
- MF/VE : 20% d’HV + 2,5% de VE + 5% MF (crème lisse mi-épaisse) ou 20% HV + 2,5% VE + 10%MF (crème épaisse très fraîche et pénétrante). NB attention le MF s’ajoute dans la phase aqueuse.
- Gélisucre : il ne me semble pas adapté ici (textures assez fluides ou mousseuses).
- Ester de sucre : 20% HV + 20% ester de sucre + 0,5% gomme xanthane.

Donc voilà comment on substitue un émuslfiant : on prend la fiche technique de l’émulsifiant de base, puis on file sur la fiche technique de l’émulsifiant que l’on veut utiliser, et on cherche dans la description ce qui correspond au niveau texture/toucher avec notre % d’huile afin de faire la substitution.

Les plus observateurs remarqueront que l’on change potentiellement notre % de phase huileuse. Il faut alors réajuster l’eau comme expliqué précedemment dans les parties Ajouter un ingrédient etSupprimer ou diminuer un ingrédient.
Ex. : si vous changez l’Olivem pour la Cire no3, vous avez une phase huileuse à 28 au lieu de 26%. Il faut donc diminuer l’eau de 2%. Ici, cela donnerait :
Phase huileuse
20 % d’huile végétale de jojoba
6% d’Olivem 10008% de Cire no3Phase aqueuse
73,2% 71,2% eau filtréePhase d’ajouts
0,6% cosgard
0,2% de vitamine E
Notez encore une fois ici, que vous obtiendrez avec ce genre de substitution un produit relativement similaire au produit de base. Si vous modifiez une recette, à notre niveau, vous prenez toujours le risque d’obtenir un résultat différent ou une émulsion qui ne prend pas. La galénique d’un produit demande beaucoup de connaissances (que je n’ai pas encore), en revanche, plus vous vous renseignez avant, moins vous prenez de risques

Allez, on enchaîne avec les ingrédients de la phase aqueuse.

L’eau, les hydrolats, les infusions, certains laits qui ont la même densité (cf. fiches techniques) se substituent entre eux au même dosage.
Les ingrédients aqueux plus épais comme l’aloe vera, la glycérine ou les macérâts hydro-glycérinés, vont légèrement épaissir les préparation.
Donc si vous substituez des liquides par des liquides un peu plus épais, attendez-vous à un léger épaississement (dépendant de la densité et de la quantité, évidemment 2% d’aloe vera ne vont pas vous faire passer d’un lait à une crème épaisse).
Si au contraire, vous remplacez l’ingrédient de base par un ingrédient moins visqueux, par exemple, si vous enlevez de l’aloe vera et le remplacez par un hydrolat par exemple, pensez à ajouter 0,2-0,3% de gomme par exemple si vous n’ajoutez pas d’autres ingrédients épaississants.

Les gommes substituables au même dosage selon AZ sont les gomme de guar et de xanthane. Toutes les autres substitutions se font au cas par cas, selon leur pouvoir gélifiant, grâce aux fiches techniques. En ce qui me concerne, j’tuilise principalement la xanthane (et remplace à dosage équivalent). Pour les autres, comme elles ont des caractéristiques assez spécifiques, je conseillerais de ne pas substituer. Ou alors de faire des essais en respectant la différence de pouvoir gélifiant petit à petit (en laissant au moins 24-48h à la préparation pour pouvoir « prendre »).

Et enfin, les ajouts

Les huiles essentielles sont substituables entre elles au même dosage, en respectant les limites des fiches techniques ET en faisant attention : certaines sont interdites aux plus petits, femmes enceintes, si vous souffrez de certaines maladies… D’autres sont photo-sensibilisantes -elles rendent votre peau dangereusement sensible au soleil, pouvant provoquer des tâches par exemple-, et d’autres encore ne s’utilisent pas sur la peau -dermocaustiques- ou sur le long terme. Tout cela est décrit dans les fiches techniques.

Les fragrances sont généralement substituables au même dosage également, il suffit de vérifier si c’est le cas en lisant la fiche technique de votre produit. Et d’ajuster si c’est nécessaire selon les méthodes décrites.

Les conservateurs : chez AZ, l’Extrait de pépins de pamplemousse, le Naticide et le Cosgard sont substituables au même dosage. Faîtes attention ceci dit, l’EPP n’est pas utilisable avec de nombreux ingrédients car il risque de déstabiliser l’émulsion (notamment avec la gomme de Xanthane ainsi que plusieurs émulsifiants). Le Naticide n’est pas utilisables dans les gels aqueux et les lotions aqueuses. En revanche, vous pouvez remplacer n’importe quel conservateur à 0,6% par du Cosgard.
Aucun conservateur n’est nécessaire sans phase aqueuse, donc n’oubliez pas d’en ajouter si vous modifiez une recette (style chantilly de karité en ajoutant de la glycérine ou de l’aloe vera).

Pour les autres actifs, je me base sur 2 choses, premièrement le lien magique de Caly pour savoir par quoi je peux remplacer n actif que je n’ai pas

http://www.calybeauty.com/post/Les-Ingredients-de-substitution-Alternative-Ingredients.aspx

Et ensuite sur les fiches techniques. En effet, pour les actifs cheveux par exemple, de nombreux ont des caractéristiques similaires mais ne s’utilisent pas au même dosage. Vous choisirez le dosage adapté sur les fiches. Vérifiez d’abord le dosage utilisé pour l’actif de base et pourquoi (dosage max? mini? quels effets veut-on donner à la préparation?). Puis substituez grâce à la fiche technique du second actif (celui que vous avez et voulez remplacer dans la recette), et posez-vous les mêmes questions : quel dosage dois-je mettre? (vous pouvez changer le dosage si par exemple un produit ne vous semble pas adapté : Ex. si vous voulez prendre une crème anti-âge avec un actif dosé au maximum et remplacer cet actif par un en votre possession MAIS que vous êtes peu ridé(e), utilisez plutôt le dosage minimal de votre actif.)

Si le dosage est différent, voici comment procéder :

  • Si le nouveau dosage est supérieur : si vous substituez un actif à 0,5% par un actif à 1%, enlevez la différence (1-0,5=0,5% de différence entre les 2 dosages) à l’eau, comme décrit dans la partie Ajouter un ingrédient.
  • Si le nouveau dosage est inférieur : si vous subsitutez au contraire un actif à 3% par un actif à 2%, ajoutez la différence (3-2=1%), toujours à l’eau, comme décrit dans la partie Supprimer ou diminuer un ingrédient.
Revenir en haut Aller en bas
http://homesweethome.forumgratuit.be
le ptit gaïou

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 35

MessageSujet: Re: Modifier ou substituer les ingredients d’une recette cosmétique home-made   Mar 27 Aoû - 9:26

C'est super complet, comme billet! une vraie mine d'or!
Merci pour cette synthèse cheers 
Revenir en haut Aller en bas
http://lesyeuxverslesoleil.blogspot.fr/
dayane972

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 18/04/2013
Age : 34
Localisation : Martinique

MessageSujet: Re: Modifier ou substituer les ingredients d’une recette cosmétique home-made   Dim 8 Sep - 7:42

merci!!!
super sujet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Modifier ou substituer les ingredients d’une recette cosmétique home-made   

Revenir en haut Aller en bas
 
Modifier ou substituer les ingredients d’une recette cosmétique home-made
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» amaroli
» En beauté
» Catastrophe cosmétique
» Avoine : Des flocons pour nos cheveux.
» Nos recettes cosmétiques maison (soin des mains)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
home sweet home  :: coin des débutants :: lexique et substituer les ingrédients-
Sauter vers: